La passion du chamanisme, des plantes et des voyages dans une autre réalité. La culture, les traditions de nos ancêtres jusqu'à aujourd'hui ainsi que l'usage médical de la nature.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Consommation de drogues dans l'espace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Consommation de drogues dans l'espace le Dim 28 Fév - 16:49

Admin


Admin


Discovery a publié un article intéressant listant les différents types de drogues que les astronautes de la NASA utilisent dans l'espace. Cette rubrique donne une toute nouvelle dimension à 'être high'.

Voici une liste résumant ce que les astronautes utilisent pendants leurs missions :

Alcool : Bien connu tel la drogue la plus populaire sur terre se trouve en quelque sorte dans une "zone grise" en orbite. Buzz Aldrin a effectivement fêté son arrivée sur la Lune avec du vin de communion.

Modafinil/Provigil : Ce stimulant de cerveau est non seulement largement utilisé parmi les étudiants universitaires et les scientifiques, mais les astronautes l'utilisent également pour rester alerte et éveiller. Selon un rapport de 2009 dans le Canadian Medical Association Journal, le Modafinil aide les membres d'équipage du ISS pour optimiser leurs performances, peu importe le niveau de fatigue.

Scopolamine/Dexedrine : La NASA fournit ses astronautes avec un cocktail de scopolamine (un médicament qui peut transformer les victimes en zombies) et de dextroamphétamine. Ce mélange stimulant permet de prévenir les nausées et vomissements.

Zoledronate : Le zolédronate est prit pour réduire la perte osseuse. La perte osseuse ? Oui, les astronautes perdent environ 10 fois plus d'os chaque mois qu'une femme en ménopause perd sur terre.

Pilules lunaire anti-poussière : L'astronaute Harrison Schmitt de l'Apollo 17 trouve la poussière le numéro 1 des problèmes environnementaux sur la lune. La poussière couvre les combinaisons spatiales et abime l'équipement. Certains astronautes sont allergiques à la poussière poudreuse, et c'est là que ces pilules sont utiles. La poussière lunaire est également soupçonnée d'être hautement toxiques, et les effets à long terme sur le corps humain restent inconnus.

Tranquillisants : Ah les fameux tranquillisants. Ce n'est jamais une mauvaise idée d'en avoir quelques-uns disponibles, au cas où quelqu'un devient suicidaires ou psychotiques dans l'espace. La NASA recommande d'attacher les poignets et les chevilles avec du ruban adhésif (toujours votre meilleur ami dans l'espace !), puis les attacher avec un cordon élastique et, si nécessaire, finir avec un tranquillisant.

Wooo on en apprend des choses ici ! Wink

Source

Chamanisme, culture, enthéogènes, traditions, histoire, rituel, chimie, vente :

Autres Mondes

Voir le profil de l'utilisateur http://autres-mondes.forum-actif.net

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum